Henri Baviera

Son travail évolue d’abord vers un expressionnisme de la nature : période minérale, puis vers une période schématique axée sur une représentation objective des formes fondamentales. Cette expérience l’amènera dans les années 1978-1987 à une démarche inversement subjective par des compositions oniriques que Françoise Armengaud appellera
« Archéologies de l’imaginaire ».

Dès 1988, le travail de Baviera évolue vers une expression formellement plus épurée. Par le jeu des formes, des traces, des couleurs et de l’espace, l’artiste construit des compositions suggérant des sortes de percées métaphysiques vers un futur en gestation et toujours liées au rapport « homme-univers ».

Il entame vers 1965 des recherches sur un nouveau procédé de gravure qu’il nommera « polychromie relief ».

"Par son imaginaire s’élabore une sorte de miroir interrogatif, utopique et méditatif à l’envers des processus communs de représentation."

Consultez sa brochure :

https://www.flipsnack.com/hangart/baviera-brochure.html
Galerie d’Art Contemporain Le Hangart - Z.I Pont de Lorgues 83300 Draguignan - Tel : 04 94 50 14 50 - Tous droits réservés
Art Contemporain - Galerie d’art - Expositions - Objet d’art - Lithographie - Peintures - Sculptures