Edmond Guizol

Le résultat du travail de céramique d’Edmond Guizol est similaire à mes yeux à la recherche obstinée d’un grand couturier. Il y a dans l’assemblage savant de ses différentes terres une étendue de délicatesse ou la parcimonie des motifs, les traces de la conception et les accidents liés à la cuisson créent par la magie aléatoire du feu une œuvre d’art.

oui, Edmond Guizol est un magicien des terres.

Il s’échappe de la pesanteur de l’objet et de l’ustensile, de sa gravité.Il va au delà, dans une atmosphère d’apesanteur. Dans cette recherche, il ne tourne plus.Il arrête le temps, le recompose. Il conduit et éduque notre regard sur le langage d’une partition poétique qu’il maîtrise. Il nous donne un sursaut d’émotion, fait d’une musique sincère et viscérale.
Il ensèmence ses terres de notes et de fragrances subtiles. Sa céramique est un parfum fugace, une note qui imprime dans la chair de nos inconscients une insondable jouissance.
Il y a dans l’oeuvre d’Edmond Guizol une réelle légèreté, à ce miracle qui s’apparente sans aucune démagogie à ce que l’on nomme sans trop bien savoir la déterminer l’esprit de la féminité. Il déshabille la céramique pour percevoir au mieux sa richesse et l’étendue immortelle de sa beauté.
Ainsi il va, tout simplement.

Vallauris, François Goalec


Galerie d’Art Contemporain Le Hangart - Z.I Pont de Lorgues 83300 Draguignan - Tel : 04 94 50 14 50 - Tous droits réservés
Art Contemporain - Galerie d’art - Expositions - Objet d’art - Lithographie - Peintures - Sculptures