Anne-France Frere

"Un bloc de bois brut, non taillé ; simplicité absolue, c’est-à-dire pure virtualité, contenant tous les possibles."
Pierre Ryckmans, dans les propos sur la peinture du moine Citrouille Amère.
La rencontre avec le travail d'Anne France Frère est assez récente – 4 ans seulement. Aussi me bornerai-je à essayer d'esquisser un petit écheveau de chemins d'approche et de retenir avant tout l'arbre, et le bois.

Dès lors que la représentation picturale d'une vigne – hivernale, léger surplomb, profondeur de champ photographique – est intitulée "paysage écriture" par l'artiste, toutes les œuvres dont l' 'objet', réel ou suggéré, est le bois (arbre, branche, sarment, racine, tronc, fût...) sont données à voir ou, par contamination, à lire comme les représentations de signes d'un langage qui dirait autre chose que ce que nous avons cru voir.

Cela permettrait d'avancer que, par une seconde contamination, tout autre objet réel ou suggéré de l'évidence du bois soit lui aussi à lire et à voir au-delà de ce qu'il dit : paysage, champ, pierre, neige, montagne, sillon, route, rame, nid.

Aussitôt le contour, la substance sémantique de ces objets en vient à se troubler, voire à se dissoudre : la route qui évoque un champ est sillon (par contagion de : sillonner les routes?); la neige est blanc support des lettres-arbres ; les mêmes sillons (les mêmes?) sont dits 'Futur' (parce que la route nous y conduit?) ou 'Demain dès l'aube', sa métaphore redoublée.

Avec "Rames" l'ordre des lettres elles-mêmes ne semble plus résister à cette corruption des énoncés, tant ces outils de navigation qui émergent d'une cabane aux murs aveugles pourraient, anthropomorphes, évoquer un être en train de se noyer, les bras levés comme pour appeler à l'aide ou, plus inquiétant encore, quelques lances ou gourdins à comprendre, via leur anagramme, comme des armes.

"Rien de ce que je produis n'existe", les routes, les bois, les sillons, les nids de tous ces travaux pointent, de par leur traitement polysémique, à travers leur matière, leur matérialité, vers ceci : peinture ou sculpture, ce que nous montrons n'est ni route, ni bois, ni sillon, nous ne sommes peinture et sculpture que pour quelque chose d'autre que de la peinture et de la sculpture, peut-être pour autre chose que de l'art, afin qu'autre chose dont nous n'avions pas le nom puisse surgir, survenir, éternelle épiphanie propre à tout processus de création.

Martin Ziegler, novembre 2012

Consultez sa brochure :

http://www.flipsnack.com/hangart/fuklwpuu
Galerie d’Art Contemporain Le Hangart - Z.I Pont de Lorgues 83300 Draguignan - Tel : 04 94 50 14 50 - Tous droits réservés
Art Contemporain - Galerie d’art - Expositions - Objet d’art - Lithographie - Peintures - Sculptures